Soutenir nos actions

Vous pouvez soutenir nos activités de différentes manières.

  • Cliquez ici  pour faire un don financier permettant de faire avancer nos actions sur le terrain, nos activités de monitoring forestier, de sensibilisation et d’éducation environnementale, de promotion des solutions alternatives aux produits forestiers, etc…
  • Vous pouvez soutenir nos élèves boursiers en cliquant ici , ainsi, vous intervenez directement dans le processus de mise en place d’une nouvelle génération engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique, la préservation de la diversité biologique des forêts tropicales et le développement communautaire. Consultez la liste des élèves ici ….
  • Vous pouvez nous aider avec du matériel utilisable sur le terrain tel que talkies-walkies, tentes, bottes, vestes imperméables, ordinateurs portables, téléphones fixes ou portables, motos, véhicules, un terrain etc. Nous contacter à ….. ou remplir le formulaire ici
  • Vous pouvez offrir une formation s’inscrivant dans le domaine de la conservation de la nature, de la recherche scientifique, de la gestion de la faune sauvage, de l’agroforesterie, de l’écologie,  de la biologie, etc. ou tout autre domaine censé faire avancer nos activités ou améliorer nos connaissances en la matière. Sur ce point, nous contacter ici
  • Offrir un soutien humanitaire aux membres des communautés locales et/ou les peuples autochtones – y compris les pygmées – vivant au sein ou autour de la forêt tropicale du Congo, dans notre zone d’intervention. Il peut s’agir, sans être limité, d’un système sanitaire moderne (centre de soins communautaire), d’une école dédiée à l’éducation environnementale, de produits alimentaires et de première nécessité, de vêtements, etc…
  • Vous pouvez également aider en nous offrant une station de télévision ou de radio dédiée à la sensibilisation sur la biodiversité tropicale, ou encore une station de recherche scientifique. Ainsi, vous intervenez directement dans la mise en place d’un système d’éducation et de sensibilisation de masse, mais aussi d’amélioration des connaissances et la formation de cadres dans le domaine biologique-écologique en général.
Back to top